Mon surplus de poids à l’adolescence !

Le poids est très important pour moi ! 

Qui suis-je ?  Adolescente, je luttais constamment avec mon poids et je me sentais moche, vulnérable et gênée. J’avais un surplus de poids de 30 livres pour ma taille: 5 pieds et 3 pouces.  Malgré tous les régimes que j’ai essayés, je n’arrivais pas à les perdre pour atteindre mon poids santé de 120 livres. 

Ma mère m’encourageait à perdre du poids pour garder mon estime de moi. Dans ma famille, j’étais entourée de plusieurs personnes qui aimaient bien manger. Donc, c’était difficile de refuser les bons plats et de résister aux odeurs succulentes de la bouffe qui émergeaient des plats.

Mes émotions alimentaires  

À l’adolescence, je vivais beaucoup d’émotions à cause de mon poids. Je prenais en note et je calculais les calories de tout ce que je mangeais et buvais.  J’ai essayé des coupe-faims pendant plusieurs mois sans résultat. Je ne mangeais pas beaucoup à la table, mais je me gavais dans les pâtisseries, les chips ou le chocolat entre les repas en cachette de ma famille. Je manquais de courage et me mentais à moi-même.  J’haïssais les chiffres que je voyais sur la balance.  Je me pesais plusieurs fois par jour pour espérer voir un changement par magie. Je me trouvais énorme.  Ça me rendait triste.  Devant les gens, je ne mangeais pas beaucoup voulant leur démontrer que j’avais une bonne discipline alimentaire. Mais les gens voyaient bien que je continuais à engraisser ou demeurais avec mon surplus de poids.  Et quand je me foutais de ce que les autres pouvaient penser, je mangeais jusqu’à ce que je ne sois presque plus capable de respirer tellement mon ventre était plein. Vous connaissez sûrement la sensation quand on va au delà de ce qu’on peut ingurgiter.

Avec un surplus de poids, je sais ce que l’on ressent à l’intérieur comme adolescente !

Je me sentais moche à l’adolescence !

Je voyais que mes bourrelets !

Je manquais de confiance en moi !

Je ne portais pas les vêtements que je désirais !

Magasiner les maillots de bain devenait pour moi une expérience terrifiante !

Ma première réussite

Toujours soucieuse de mon bonheur et de mon estime personnelle, ma mère m’a suggéré de voir un médecin pour la perte de poids.  Étant donné qu’à l’âge de 17 ans je travaillais à temps plein, je pouvais me payer les soins nécessaires pour perdre du poids. Ma première réussite fut que ces traitements ont bien fonctionné pour moi car j’ai perdu trente livres.  J’avais gagné confiance en moi, je m’étais mise à porter des vêtements plus sexy et j’ai trouvé un chum.  

Êtes-vous adolescente avec un surplus de poids et avez-vous du soutien dans votre démarche de perte de poids ? 

Si vous aimez cet article, laissez-moi un commentaire dans la case plus bas et au plaisir de vous lire !

Je vous invite à aimer cette page et à la partager. Merci !