Ma gym préférée

L’exercice est une chose essentielle pour me maintenir en bonne santé.  Mon corps est le seul véhicule que j’ai dans cette vie. Je ne peux pas en acheter ou en louer un autre.  Donc, je lui donne ce qu’il a besoin afin qu’il m’accompagne très longtemps.

Mes expériences antérieures

À l’adolescence, je n’aimais pas beaucoup les cours de gymnastique à l’école. Je ne trouvais aucune motivation et aucun but à faire la course à pied, faire des sprints, le lancer du javelot ou des poids. La compréhension des règlements du volleyball, du basketball ou du ballon chasseur ne m’intéressait pas. Mais  j’étais douée pour exercer le Judo en secondaire 1.  Le professeur me faisait pratiquer avec les garçons car j’étais trop forte auprès des filles. J’ai pratiqué la balle-molle et la ringuette pendant plusieurs saisons. La marche et la bicyclette étaient souvent les activités principales que je pratiquais.

Ma découverte

Après ma troisième grossesse, j’avais mal au dos très souvent et je manquais d’énergie.  Je voulais une activité pour sortir de la maison une heure ou deux par semaine et voir d’autres femmes. C’était l’époque de l’aérobie et de la technique Nadeau où ni un ni l’autre m’attirait.  Je voulais une activité qui comblerait mon corps et mon esprit de douceur tout en me procurant du plaisir.  En regardant une émission de télévision un avant-midi de semaine, j’ai vu une femme qui dansait avec délicatesse, élégance et grâce.  Elle semblait flotter sur le plancher malgré son surplus de poids. WOW !!!  J’étais impressionnée !  Je voulais trouver un endroit où apprendre cette danse. C’était le baladi (la danse du ventre).

Les bienfaits du baladi

Dès la première session, j’avais une grande amélioration dans mon dos. Je renforçais et tonifiais tous les muscles de mon corps. Je découvrais une nouvelle façon de bouger avec grâce et légèreté du bout des cheveux à la pointe des orteils.  Je décortiquais et dessoudais chaque partie de mon corps individuellement. Les mouvements du bassin ont atténué la cellulite et la culotte de cheval, ont découpé et affiné la taille et ont renforci les muscles du ventre.  J’ai compris plus tard que le baladi était pour moi une forme de méditation. Elle me permettait de me centrer sur la maîtrise des mouvements et ainsi oublier les autres obligations de la journée. Je constatais une plus grande d’énergie physique et un esprit clair.  En bougeant principalement le bassin, je permettais à l’énergie de circuler tout le long de ma colonne vertébrale et de conserver une bonne santé.  J’aimais tellement ma découverte que je pratiquais régulièrement à tous les jours pendant que les enfants écoutaient Passe-Partout.  J’ai maintenu mon poids jusqu’à ce jour en continuant de pratiquer le baladi.

Le baladi est devenu ma gym préférée depuis 1988. J’ai tellement aimé les effets bénéfiques que j’ai continué à me perfectionner avec des professeurs qualifiés. J’ai fait des spectacles de groupe et en solo. J‘ai enseigné cette danse pour partager cette merveilleuse exploration à plusieurs femmes et jeunes filles.

Quel bonheur de pratiquer le baladi ! Je retrouve toujours la femme en moi et je maintiens mon poids santé !

Quelles activités ou gym préférez-vous pratiquer pour perdre ou maintenir votre poids ?

Si vous aimez cet article, laissez-moi un commentaire dans la case plus bas et au plaisir de vous lire !

Je vous invite à aimer cette page et à la partager. Merci !