Mon poids durant ma maternité !

Comment j’ai réussi à garder mon poids santé après mon mariage et mes trois grossesses !

Jeune mariée

Comme je l’ai raconté dans mon histoire à l’adolescence, comme jeune mariée, mon poids était devenu plus stable sans que je sois toujours obligé de surveiller ce que je mangeais. C’était moi qui faisait l’épicerie et préparait les repas.  

Étant donné que nous étions deux à la maison, je n’avais pas l’influence de la friture, des pâtisseries, des friandises et nous ne mangions pas entre les repas.  Bien sûr, je faisais des desserts pour mon mari, mais j’étais capable de ne pas en manger à chaque jour.  Mon mari n’avait pas l’habitude de grignoter constamment, ce qui m’aidait à préserver mon poids.  

Mes comportements alimentaires

Au niveau de mes comportements alimentaires, j’avais suivi tellement de régimes que je savais ce que je ne devais pas manger. Il y a la théorie des 4P : Pain, Pâtes, Pomme de terre et Pâtisseries. Je mangeais du pain au déjeuner, et quelques fois, au dîner et au souper.  Pour les pains croûtés, Oh Là Là que c’était bon ! Mais je savais ce que mon corps allait emmagasiner donc j’en prenais modérément. Nous mangions des pâtes alimentaires une fois par semaine, tandis que nous ne mangions pas de pommes de terre à tous les repas.  Il y avait beaucoup plus de légumes que de pommes de terre. Les desserts et pâtisseries étaient occasionnels.  Par contre, mon mari adorait les biscuits mais pour moi, ils étaient trop sucrés. Les fritures étaient rares car je cuisinais fréquemment à la mijoteuse ou au chaudron à la pression.  Nous avions des grignotines mais en moins grandes quantités que lorsque je vivais chez mes parents. Cette nouvelle vie à deux m’avait permis de respecter mon corps et de maintenir un poids santé. 

Mes grossesses et le poids

Notre noyau familial s’est agrandi par trois grossesses qui ont donné de beaux bébés en santé. 

Durant mes grossesses, avec tous les efforts que j’avais octroyés pour maintenir mon poids, je ne voulais pas recommencer la lutte contre la balance.  Les lectures que je faisais sur les grossesses et les rendez-vous que j’avais à tous les mois chez le médecin m’ont permis de bien gérer la prise de poids. 

J’ai souvent entendu  « je suis enceinte, je dois manger pour deux » OUF !!!  Oui, nous devons être  soucieuse de notre alimentation, mais cela ne veut pas dire parce que nous portons un enfant qu’il faut manger pour deux.  Manger en très grande quantité de bons aliments mais sans grandes valeurs nutritives et trop caloriques n’apporteront pas les nutriments nécessaires à la bonne croissance du bébé.  Selon moi, il est préférable de manger des aliments sains et équilibrés comme des fruits, des légumes, des viandes maigres, un peu de pain,  afin que le bébé ait tous les nutriments nécessaires pour son développement. 

Je prenais environ 25 à 30 livres durant la grossesse. L’avantage de bien se nourrir durant la grossesse permet d’éviter des carences nutritionnelles pour soi et pour le bébé. Ce qui fait que lorsque le bébé vient au monde, ça ne prend pas beaucoup de temps avant d’enfiler les jeans et les vêtements que je portais avant la grossesse. 

Voici une photo où je suis enceinte de mon troisième enfant après 6 mois de grossesse !

Voici une photo de mon troisième enfant, deux mois après mon accouchement !

C’est encourageant de ne pas avoir à penser au poids après l’accouchement et se sentir belle, car parfois la dépression post-partum peut s’installer pendant quelques jours ou plusieurs semaines après la naissance du bébé. 

J’envie encore les femmes enceintes. Quand je les regarde, je suis heureuse pour elles car c’est un beau moment dans la vie d’une femme. Je me sentais belle durant mes grossesses. 

Avez-vous ou avez-vous eu de la difficulté à perdre le poids pris durant la grossesse et après l’accouchement ? 

Si vous aimez cet article, laissez-moi un commentaire dans la case plus bas et au plaisir de vous lire !

Je vous invite à aimer cette page et à la partager. Merci !