Un repas rapide, sain et nutritif lorsque vous êtes sur la route

Quel bonheur de voyager en automobile et admirer le décor extérieur ou voyager en avion pour voir d’autres paysages. Cependant, dans certains voyages en avion, il peut arriver que vous ayez des escales à l’aéroport !  Dans chacun des cas, faites-vous des arrêts dans des restaurants pour manger des repas rapides ?

Quand nous voyagions avec les enfants pour aller faire du camping à plusieurs centaines kilomètres de la maison, je préparais toujours le dîner pour la route. Je faisais un plat de sandwich, de fromage, de crudités, des morceaux de poulet et j’avais des fruits pour les collations. Ça permettait aussi de nous dégourdir les jambes car nous prenions du temps pour marcher et laisser les enfants courir dans le parc où nous dînions. Nous étions assurés de manger sainement sans friture pour maintenir le taux d’énergie stable pour se rendre à destination sans avoir des sensations de fatigue causées par une digestion lourde.

Maintenant je voyage sans les enfants car ils sont adultes et ils ont leur propre famille.  Je voyage plus léger sans ma glacière ! Je m’apporte des enveloppes de boisson fouettée NutrimealMC d’USANAMDqui comble ma faim et me donne tous les nutriments dont mon corps a besoin

Le mélange Nutrimeal est sans gluten, riche en fibres et en protéines. Je suis certaine de conserver mon mieux-être au quotidien de multiples manières :

  • J’ai une nutrition équilibrée sur la route.
  • J’ai une sensation d’énergie stable.
  • J’élimine les fringales.
  • J’ai une meilleure santé digestive et cardiovasculaire.
  • Je maîtrise mon poids.
  • Je gagne du temps pour faire mes activités.
  • J’économise de l’argent avec les restaurants.

Une bonne alimentation est primordiale pour donner et maintenir un corps en santé. NutrimealMC d’USANAMDest une solution rapide et simple pour prendre un repas équilibré sur la route.  La boisson fouettée apporte des fibres, des protéines, des lipides et des glucides à faible teneur glycémique qui collaborent tous à calmer la faim, enlever les rages du sucre et à aider votre bien-être.

Pour en savoir plus sur les produits, cliquez sur les liens suivants :

Saveur de chocolat (28 sachets) ou sac de 9 portions

Saveur de vanille (28 sachets) ou sac de 9 portions

Sans saveur (28 sachets) ou sac de 9 portions

Si vous aimez cet article, laissez-moi un commentaire dans la case plus bas et au plaisir de vous lire !

Je vous invite à aimer cette page et à la partager. Merci !

La Référence :

Détails sur les boissons fouettées Nutrimeal

Croyez-vous que notre alimentation est meilleure qu’en 1950 ?

La nourriture est synonyme de source d’énergie pour le corps. Manger des fruits cueillis à maturité, mûrs et juteux plaisent aux papilles gustatives. Les couleurs vives des légumes ouvrent l’appétit avec les yeux avant même de les croquer.  Avons-nous tous les apports journaliers recommandés dans nos aliments aujourd’hui pour une excellente santé ? 

Plusieurs études d’universités canadiennes, américaines et britanniques démontrent la chute de la concentration des nutriments dans nos fruits, nos légumes et nos viandes.

En 1950, une pomme contenait 400 mg de vitamine C. Aujourd’hui, elle nous donne que 4 mg de vitamine C. C’est cent fois moins.  Allons-nous manger 100 pommes pour avoir suffisamment de vitamine C ?

Plusieurs autres fruits et légumes sont en chute libre de vitamines. Il faudrait manger 21 oranges aujourd’hui pour combler ce que nous donnait une orange en 1950. Le brocoli contenait 12,9 mg de calcium en 1950, et en 2003, que 4,4 mg.

La quantité de fer dans un morceau de viande aujourd’hui est divisée par deux par rapport au fer dans le même morceau de viande en 1965.  Les animaux mangent des céréales qui malheureusement manquent de nutriments causé par l’exploitation intense des terres agricoles.  Donc, les bêtes d’autrefois avaient plus de nutriments dans leur nourriture qu’aujourd’hui. Votre steak aura moins de micronutriments.

Est-ce que les aliments biologiques sont meilleurs ?

Les aliments biologiques sont exempts de produits chimiques néfastes pour la santé. Ils contiennent plus de vitamines s’ils sont cueillis à maturité.  Les terres ne doivent pas être surexploitées afin que les aliments absorbent les nutriments et minéraux nécessaires pour la santé. Assurez-vous de choisir des aliments mûrs et frais des agriculteurs près de chez vous qui ne font pas de culture massive et qui respectent des temps de repos à la terre qu’on appelle la jachère.

J’aime manger pour le goût des aliments et bien sûr, je veux donner le meilleur à mon corps afin que chacune de mes cellules soit bien nourrie. Lorsque je vois la dégradation de vitamines, minéraux, antioxydants et tous les autres nutriments dans les aliments, je constate que j’ai besoin d’un support de suppléments nutritionnels pour combler le manque. Je me suis questionnée longtemps sur la qualité des aliments et j’ai cherché à améliorer mon alimentation suite aux diagnostiques de cancer de mes trois frères dont l’un d’eux est décédé à l’âge de 31 ans, que je vous ai partagé dans un précédent article sur mon histoire.

Un naturopathe m’a recommandé les CellSentials d’USANA, dans lesquels je retrouve toutes les vitamines,  minéraux, antioxydants et autres nutriments pour avoir une santé parfaite. Depuis ce jour, je préserve un air de jeunesse. J’ai aussi beaucoup d’énergie pour mes activités quotidiennes et je maintiens mon poids car mon corps n’a pas de goûts accentués pour des mets ou des collations salées ou sucrées. Avec les CellSentials, j’ai tous les nutriments nécessaires au quotidien.

Si vous aimez cet article, laissez-moi un commentaire dans la case plus bas et au plaisir de vous lire !

Je vous invite à aimer cette page et à la partager. Merci !

Références:

Informations sur les vitamines, minéraux et antioxydants de USANA

La qualité nutritionnelle, absente des débats sur notre alimentation

Une pomme de 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui

La définition de Jachère

Les avantages et inconvénients de l’agriculture biologique

Mon surplus de poids à l’adolescence !

Le poids est très important pour moi ! 

Qui suis-je ?  Adolescente, je luttais constamment avec mon poids et je me sentais moche, vulnérable et gênée. J’avais un surplus de poids de 30 livres pour ma taille: 5 pieds et 3 pouces.  Malgré tous les régimes que j’ai essayés, je n’arrivais pas à les perdre pour atteindre mon poids santé de 120 livres. 

Ma mère m’encourageait à perdre du poids pour garder mon estime de moi. Dans ma famille, j’étais entourée de plusieurs personnes qui aimaient bien manger. Donc, c’était difficile de refuser les bons plats et de résister aux odeurs succulentes de la bouffe qui émergeaient des plats.

Mes émotions alimentaires  

À l’adolescence, je vivais beaucoup d’émotions à cause de mon poids. Je prenais en note et je calculais les calories de tout ce que je mangeais et buvais.  J’ai essayé des coupe-faims pendant plusieurs mois sans résultat. Je ne mangeais pas beaucoup à la table, mais je me gavais dans les pâtisseries, les chips ou le chocolat entre les repas en cachette de ma famille. Je manquais de courage et me mentais à moi-même.  J’haïssais les chiffres que je voyais sur la balance.  Je me pesais plusieurs fois par jour pour espérer voir un changement par magie. Je me trouvais énorme.  Ça me rendait triste.  Devant les gens, je ne mangeais pas beaucoup voulant leur démontrer que j’avais une bonne discipline alimentaire. Mais les gens voyaient bien que je continuais à engraisser ou demeurais avec mon surplus de poids.  Et quand je me foutais de ce que les autres pouvaient penser, je mangeais jusqu’à ce que je ne sois presque plus capable de respirer tellement mon ventre était plein. Vous connaissez sûrement la sensation quand on va au delà de ce qu’on peut ingurgiter.

Avec un surplus de poids, je sais ce que l’on ressent à l’intérieur comme adolescente !

Je me sentais moche à l’adolescence !

Je voyais que mes bourrelets !

Je manquais de confiance en moi !

Je ne portais pas les vêtements que je désirais !

Magasiner les maillots de bain devenait pour moi une expérience terrifiante !

Ma première réussite

Toujours soucieuse de mon bonheur et de mon estime personnelle, ma mère m’a suggéré de voir un médecin pour la perte de poids.  Étant donné qu’à l’âge de 17 ans je travaillais à temps plein, je pouvais me payer les soins nécessaires pour perdre du poids. Ma première réussite fut que ces traitements ont bien fonctionné pour moi car j’ai perdu trente livres.  J’avais gagné confiance en moi, je m’étais mise à porter des vêtements plus sexy et j’ai trouvé un chum.  

Êtes-vous adolescente avec un surplus de poids et avez-vous du soutien dans votre démarche de perte de poids ? 

Si vous aimez cet article, laissez-moi un commentaire dans la case plus bas et au plaisir de vous lire !

Je vous invite à aimer cette page et à la partager. Merci !